Aider un proche : quels liens avec l'activité professionnelle ?

H
BRIARD Karine
Dares analyses [en ligne], n° 81, déc. 2017 | 10 p.

Thème : Emploi
Mots-clés : Aidant familial, Emploi, Aménagement temps travail, Carrière professionnelle
Annexes : tableaux, graphiques

Résumé : En 2008, 7,4 millions de personnes (14 % des 16 ans ou plus) prennent en charge un proche malade, âgé ou handicapé, pour des soins, actes ou tâches de la vie quotidienne. Les femmes représentent près de 60 % des aidants. Elles sont moins souvent en emploi que les hommes aidants et consacrent plus d'heures à aider. Parmi le tiers d'aidants âgés de 21 à 60 ans qui ne travaille pas, 8 % sont inactifs en raison de leur activité d'aidant. Plus de la moitié des aidants qui travaillent estiment manquer de temps, mais seuls 14 % des aidants ont aménagé leur vie professionnelle, essentiellement en réduisant ou réorganisant leurs horaires de travail. Ces aidants qui aménagent leur vie professionnelle sont plus souvent des femmes et sont plus diplômés que les autres aidants. La moitié d'entre eux aident un enfant. Les aidantes diplômées sont aussi plus fréquemment celles qui déclarent que l'aide a eu des implications, de tout type, sur leur parcours professionnel. Ces conséquences apparaissent davantage lorsque l'aide intervient tôt dans la vie active. [résumé revue]

Url : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2017-081.pdf


CoteLocalisationSituation
DAR

Centre de documentation
disponible
Z