Importunité scolaire, orchestration de l'accessibilité et inégalités.

H
Auteur(s) : ÉBERSOLD Serge, ...
Éducation et sociétés, n° 39, 2017, pp. 137-152

Thème : Environnement social politique
Mots-clés : Handicapé, Brevet d'études professionnelles, Parcours scolaire, Insertion sociale, Établissement enseignement

Résumé : Le but est ici d'appréhender les conditions de scolarisation des élèves ayant un Brevet d'études professionnelles à l'aune des référentiels normatifs liés à l'accessibilité. L'ancrage organisationnel et fonctionnel de la diversité scolaire produit l'univers symbolique nécessaire à la création des modalités de mise en oeuvre des principes revendiqués par les politiques inclusives. Il participe à la transformation de distinctions légales ­établies selon des critères d'éligibilité et de besoins de compensation­ en discriminations scolairement pertinentes. Cet ancrage conditionne les grilles de lecture du risque que présentent les élèves dérogeant aux normes scolaires et sociales affichées dans les projets des établissements. Il détermine les hiérarchisations conduisant à privilégier un type de dispositif pour tel élève et les passerelles susceptibles de le conduire d'une modalité de personnalisation à une autre au fil de sa scolarité. L'article invite à interroger l'effet invalidant des pratiques par-delà une inéducabilité présupposée des intéressés et à lire la notion de handicap comme une catégorie d'action publique résultant des dynamiques de catégorisation mobilisées par une institution pour légitimer la représentation qu'elle se fait d'elle-même. La notion de handicap s'en trouve généralisée à l'ensemble des populations scolairement importunes, c'est-à-dire dérogeant culturellement aux normes dont se sont dotés les établissements. [résumé éditeur]

Url : http://dx.doi.org/10.3917/es.039.0137


CoteLocalisationSituation
Ressource électronique
Z