Discours sur l'écriture comme révélateur de transformations identitaires : cas de rédaction du mémoire en formation d'ingénieurs au Cnam.

Nature : Thèse
Spécialité : Sciences de l'éducation/Formation des adultes
Directeur : Françoise Cros et Denis Lemaître
Annexes : bibliographie, annexes, tableaux
Format : Grand format

Résumé : Cette recherche porte sur les effets de transformation identitaire de techniciens faisant fonction d'ingénieurs et candidats au diplôme. Cette étude vise à comprendre en quoi le discours tenu, au cours du processus d'écriture, par les rédacteurs du mémoire d'ingénieur, permet de saisir les moments révélateurs de leur transition identitaire professionnelle. L'hypothèse porte sur ces moments révélateurs qui procèdent d'une fertilisation réciproque entre discours tenu sur l'écriture et sur l'écrit lui-même. Le cadre théorique principal mobilisé est celui de la professionnalisation (Wittorski, 2008) et de l'identité énonciative (Guibert, 2007). Les observations sont réalisées par le biais d'entretiens compréhensifs (Haas, Masson, 2006 ; Matthey, 2005). La méthodologie s'appuie sur une approche qualitative (Bardin, 2007) croisée avec une analyse de l'énonciation (Charaudeau, 2010 ; Kerbrat-Orecchioni, 2006), complétée par une méthode quantitative (logiciel Iramuteq). Les résultats obtenus permettent d'identifier des moments de tension portant sur des modalités de résolution et des objets singuliers. Indexation libre de l'auteur : professionnalisation, identités énonciative et professionnelle, écriture mémoire, transition professionnelle



CoteLocalisationSituation
BOM

Centre de documentation
disponible
Z